header
Édition 80 / 03-2018
dt | fr     Home
news aktuell

Aux relations publiques, les activités les plus gourmandes en temps sont les processus de concertation. C’est ce qu’indiquent près de 290 employés et cadres de services de presse et agences de relations publiques dans l’actuel Trendmonitor sur les RP de news aktuell.
Les 10 tâches les plus chronophages des relations publiques

Quels facteurs nous freinent le plus dans notre travail? Les trop nombreux cycles d'approbation, répondent unanimement les communicateurs. Mais surtout les tâches administratives et les objectifs peu clairs. La filiale de l’ats, news aktuell, a demandé à des employés et cadres du secteur des relations publiques quelles étaient les activités qui leur prenaient le plus de temps. Près de 290 professionnels de la communication ont ainsi participé au Trendmonitor sur les RP.

Les sondés ont le plus souvent pointé du doigt les processus de coordination inutiles (41%). L’excès de tâches administratives, aussi, complique le travail des communicateurs. Ainsi, 38% des personnes interrogées indiquent que l’élaboration de rapports, la mise à jour des banques de données, la tenue des comptes ou d’autres activités similaires leur prend trop de temps. Ils s’agacent également lorsque les objectifs ne sont pas d’emblée clairement définis (36%) ou lorsque des réunions, qui prennent déjà du temps, sont en plus de cela mal organisées (35%).

Le top 10 des activités les plus gourmandes en temps montre que l’inefficacité en entreprise naît surtout du déficit de communication et d’organisation en interne. Et malgré le développement de l’automatisation, on manque encore souvent d’outils PR numériques pour optimiser les processus de travail. 28% des participants au sondage indiquent ainsi qu’ils doivent poster eux-mêmes les contenus PR avec différents outils et sur différents canaux. Et un sixième d’entre eux se plaint de la gestion manuelle des contacts avec les journalistes (15%).


Les 10 tâches les plus chronophages des relations publiques

1. De trop nombreux cycles d'approbation 41%

2. Tâches administratives 38%

3. Objectifs mal définis 36%

4. Réunions non structurées 35%

5. Mauvais briefings 30%

6. Contenus RP avec plusieurs tools devant être postés sur de nombreux canaux 28%

7. Changement de tâches en milieu de projet 23%

8. Mauvaise gestion du projet 19%

9. Manque d'assurance par rapport aux autres départements 18%

10. Gestion manuelle trop importante des contacts journalistiques 15%


Source: Trendmonitor sur les RP 2018

Base des données: 286 employés et cadres de services de presse

Méthode: sondage en ligne, plusieurs réponses possibles

Période de sondage: février 2018


À l’origine du sondage:

www.newsaktuell.ch

www.faktenkontor.de


Contact: Kai Gerwig, directeur de news aktuell (Suisse) SA, +41 43 960 68 01, gerwig@newsaktuell.ch