header
Édition 79 / 12-2017
dt | fr     Home

La séance de planification vidéo quotidienne ats-KEYSTONE se déroule via Skype.
ats et KEYSTONE: avant la fusion, la coopération au quotidien

La fusion entre l’ats et KEYSTONE, annoncée pour 2018, n’est pas encore approuvée par les autorités de la concurrence. Mais les deux entreprises collaborent déjà étroitement depuis longtemps.

Cette coopération s’est encore accentuée au début de cette année avec le lancement d’un service vidéo. Depuis janvier, les deux rédactions sont en contact quotidiennement pour discuter et planifier les sujets qui méritent une couverture vidéo. Le dialogue est permanent entre Zurich et Berne sur le service de messagerie instantanée Slack. Et chaque après-midi, une séance de planification a lieu via Skype, pour faire le point sur l’actualité du lendemain.

Pour parfaire la connaissance réciproque des processus de travail, les chefs du jour de l’ats et de KEYSTONE ont passé chacun une journée dans la rédaction partenaire, afin d’y vivre de l’intérieur le déroulement d’un jour de travail. Des échanges plus longs sont également prévus prochainement, avec des journalistes de l’ats qui s’essaieront au métier de vidéo-journaliste ou de producteur vidéo, et des collaborateurs de KEYSTONE qui assumeront temporairement la fonction de chef du jour à l’ats.

Cette coopération n’intervient pas seulement au niveau des newsrooms des deux entreprises, elle se vit également au quotidien sur le terrain, en particulier dans les régions. Un bon exemple - parmi d’autres - est donné par les bureaux de Lausanne et Genève, où les rédacteurs de l’ats sont en contact permanent avec les photographes et vidéos-journalistes de KEYSTONE. Ils se voient régulièrement – parfois autour d’un café – pour comparer leurs agendas, préparer ensemble la couverture d’événements et se tenir au courant des développements de l’actualité. Ils le font aussi en continu, par une messagerie commune (WhatsApp), afin de partager rapidement les informations et pouvoir réagir au plus vite. «Une bonne entente, qui soude le groupe, fait le reste», relève Chantal Pellaux, responsable du bureau lausannois de l’ats.

Lorsque la fusion sera réalité, l’offre multimédia de la nouvelle entreprise pourra monter en puissance. KEYSTONE-ATS sera un véritable guichet unique pour le texte, la photo, la vidéo et l’infographie. Réunis dans un seul endroit, les différents «corps de métier» travailleront main dans la main avec une approche résolument multimédia. Mais les collaboratrices et collaborateurs des deux agences ne seront pas en terrain inconnu: le rapprochement progressif de ces derniers mois aura largement ouvert la voie.

Federico Bragagnini, responsable de la rédaction francophone de l’ats