header
Édition 79 / 12-2017
dt | fr     Home
ats Information

Markus Schwab, directeur général de l'ats et futur CEO de KEYSTONE-ATS veut renforcer la proximité avec la clientèle.
Markus Schwab, président de la direction de l'ats et directeur général désigné de KEYSTONE-ATS

Question: L'ats et KEYSTONE représentent deux marques fortes. Quelles réflexions ont mené à vouloir fusionner les deux entreprises?

Markus Schwab: Ces deux entreprises de tradition fusionnent justement du fait que l'ats et KEYSTONE constituent deux marques fortes, qui se complètent de manière idéale du point de vue des contenus. Actuellement, le marché est demandeur de produits multimédias de haute qualité. Le mariage des deux sociétés permet d'offrir depuis un «guichet unique» des textes, des photos, des vidéos et des infographies. Il nous offre également un potentiel plus important pour développer la palette de nos produits.

Question: Comment se positionnera l'entreprise KEYSTONE-ATS sur le marché médiatique? Quels sont les défis qui devront être relevés ?

Markus Schwab: Nos clients attendent de leur agence de presse plus de de produits multimédias. Cela vaut aussi pour les clients non médias. Grâce à notre fort ancrage régional, nous restons proches de notre clientèle.

Dans le cadre de la fusion, nous devons relever plusieurs défis à différents niveaux. Nous devons unir le savoir-faire et les compétences des deux partenaires. Il s'agit en l'occurrence de constituer le socle permettant d'assurer le succès d'une équipe intégrée. La logique interne de la fusion ne souffre guère de contestation dans l'ensemble des équipes. Nous voulons nous rapprocher de nos clients afin de comprendre encore mieux leurs besoins. De plus, nous visons ensemble l'objectif de développer de nouveaux produits.

Question: Que peuvent attendre les clients de KEYSTONE-ATS à l'avenir?

Markus Schwab: Nos clients peuvent être assurés qu'à l'avenir nous continuerons à leur fournir un approvisionnement en informations politiques, économiques, culturelles, sociétales et sportives concernant l'ensemble du pays dans les trois langues nationales. S'y ajouteront de nouveaux produits multimédias correspondant à des besoins individuels. Nous fournirons d'un seul tenant et rapidement l'ensemble de ces services de grande qualité.

Question: Dans le cadre de la fusion, l'agence de presse autrichienne APA devient l'actionnaire de référence de l'ats. Quelles sont les chances et les éventuels problèmes que peut susciter ce changement?

Markus Schwab: Disposant d'un savoir-faire technologique reconnu, APA apporte de nombreuses impulsions. Elle dispose en outre depuistrès longtemps des connaissances spécifiques au métier des agences de presses. APA, l'ats et KEYSTONE collaborent avec succès depuis de nombreuses années, tant du point de vue des rédactions, de la technique que des participations dans les filiales communes. Le groupe autrichien détient ainsi depuis 10 ans une participation dans KEYSTONE. Cette collaboration a posé les bases d'une large confiance mutuelle. La nouvelle entreprise KEYSTONE-ATS dispose ainsi d'une très bonne situation de départ. A l'image des autres actionnaires, APA soutient pleinement la stratégie de la société fusionnée. Les rôles sont clairement définis.

Question: Forte de cette fusion, KEYSTONE-ATS entend se positionner comme un fournisseur clef dans le domaine multimédia. Quelle est la portée de ce positionnement pour les rédactions?

Markus Schwab: Notre objectif est d'unir de manière optimale les ressources et les compétences. Nous partons sur des bases solides, les collaborateurs des deux partenaires travaillant d'ores et déjà de manière hautement professionnelle. Nous disposons de collaborateurs d'un excellent niveau à tous les échelons de l'entreprise. Le virage multimédia a été pris et cela dans les trois langues. Nous pouvons nous appuyer sur cette base, afin de renforcer la planification, laquelle va gagner en importance.

Winfried Kösters, rédacteur en chef adjoint de l'ats