header
Édition 76 / 03-2017
dt | fr     Home
news aktuell

Peu de pièces jointes, des titres courts et une liste de diffusion réduite: Facteurs-clés pour des mailings à la presse efficaces.
Facteurs-clés pour des mailings à la presse efficaces

On entend dire sans cesse que l'e-mail est mort. Pourtant, même à l'ère des Snapchat, WhatsApp, Twitter et autres, le courriel reste le média le plus utilisé en communication professionnelle. Mais à quoi doit-il ressembler pour que les destinataires le lisent effectivement? news aktuell a mené l'enquête en épluchant une centaine de mailings à la presse envoyés via le logiciel de RP renteria. Il en ressort que les e-mails ayant peu de pièces jointes, des titres courts et une liste de diffusion réduite reçoivent nettement plus d'attention.

Peu de pièces jointes: personne n'ouvre les .doc et .xls
Les pièces jointes peuvent donner plus de poids à une e-mail, mais il ne faut pas en abuser pour autant. Un trop grand nombre de PJ aura tendance à intimider le destinataire, qui les téléchargera rarement. Selon nos recherches, les fichiers .doc et .xls annexés aux e-mails sont presque systématiquement ignorés. Le mieux est de se servir des PJ pour apporter de la matière complémentaire pertinente, par exemple sous forme d'images ou graphiques.

Des titres courts, et ne pas écrire «communiqué de presse»!
Pour un bon titre, la longueur et le choix des mots sont déterminants. Dans la mesure du possible, tâchez de ne pas dépasser 71 caractères en moyenne. Ainsi, vous éviterez que votre e-mail se retrouve noyé dans la boîte de messagerie archi-pleine des journalistes. Les titres efficaces ne contiennent pas de termes irritants du genre «communiqué de presse» et résument en quelques mots la teneur du message.

Une liste de diffusion réduite pour limiter le risque de spam
Pour qu'un mailing fasse effet, il doit être adressé aux bons destinataires. Plus vous inclurez de contacts, plus le risque sera grand que votre e-mail soit considéré comme du spam par ceux qui ne sont pas concernés par le sujet. C'est ce que confirme notre analyse: en moyenne, un mailing à la presse est envoyé à 397 destinataires. Nous vous conseillons d'être aussi sélectif que possible dans le choix des contacts. Les e-mails adressés à un grand nombre de destinataires atteignent rarement des taux d'ouverture élevés. Au moment de créer votre liste de diffusion, il convient donc d'être sélectif, de faire des recherches préalables, d'utiliser la recherche locale (pour les sujets régionaux) et d'inclure seulement les contacts privés appropriés.

Faire une pause de temps en temps, «réfléchir avant d'envoyer»
Pensez également à étaler vos envois dans le temps. Envoyer trop fréquemment des e-mails aux mêmes destinataires a pour effet de diminuer le taux d'ouverture. L'approche «plus c'est mieux» ne marche pas avec les journalistes. Même lorsqu'ils sont réalisés à court terme, les mailings à la presse doivent toujours être préparés de manière responsable. Plus les professionnels des RP seront nombreux à agir de la sorte, plus les journalistes seront réceptifs à leurs messages.

À propos du logiciel de RP renteria:

·      Des données actualisées chaque jour

·      Plus de 720 000 contacts de presse dans le monde

·      Taux de distribution de plus de 97% dans l'espace DACH

·      Plus de 40 ans d'expérience sur le marché

·      Des données entièrement vérifiées

Contact : Kai Gerwig, gérant de news aktuell (Suisse) SA, +41 43 960 68 01, gerwig@newsaktuell.ch